Né en 1892 à St-Imier. Il passe son enfance à Fontainemelon. Il fait un apprentissage de mécanicien et travaille à La Chaux-de-Fonds et au Locle comme faiseur d’étampes. A Bienne il est engagé comme chef d’atelier chez "OMEGA" où il travaille jusqu’en 1925. Un ami lui propose alors de s’engager à Besançon aux "SPIRAUX Français". Il rencontre Rose Girardet et se marie en 1930. Avec son épouse, ils commencent à fabriquer des ressorts à domicile tout en élevant les deux filles. En 1932 c’est le retour en Suisse. La crise lui permet de s’engager chez "BULOVA" et de partir pour L’Amérique où se trouve alors la maison mère. De retour en Suisse, il décide de se mettre à son compte en 1937. L'entreprise se nomme alors "RESSORTS INDUSTRIELS PAUL STEUDLER".

L’aventure commence dans l’appartement du chemin de la Clôture et la première machine achetée fut un tour permettant de rouler le fil à ressort. Il est mobilisé en 1939 mais la production continue à la maison grâce à son épouse. En 1943 il achète la maison où se trouve l’atelier actuel du Chemin de la Prévôté qui s’appelait à l’époque Schrägweg. La guerre finie, les affaires reprennent, la fille Paulette travaille aussi dans l’entreprise et ce ne sont pas moins de 19 ouvrières qui s’attèlent à la tâche. Avec l’arrivée de machines automatiques le besoin en main d’œuvre diminue et en 1950 l’arrivée de son beau-fils Robert Favre qui a épousé Paulette Steudler va faire place à une nouvelle génération. Paul Steudler est décédé en avril 1965.

Copyrights © 2017 | www.favre-steudler.ch | All Rights Reserved